À la conférence de l’IAIM, les gérants de la vaccination partagent leurs défis et leurs réussites

Le Sabin Vaccine Institute réunit les gérants de la vaccination pour partager les bonnes pratiques concernant l’amélioration des programmes de vaccination
March 3, 2015

 

Liaison avec les médias :

Kelly Toves

Chargée de communication

Sabin Vaccine Institute

+1 (202) 403-7773

Kelly.Toves@sabin.org

 

À la conférence de l’IAIM, les gérants de la vaccination partagent leurs défis et leurs réussites

Le Sabin Vaccine Institute réunit les gérants de la vaccination pour partager les bonnes pratiques concernant l’amélioration des programmes de vaccination

 

ISTANBUL, TURQUIE — 3 mars 2015 — L’Association internationale des gérants de la vaccination (International Association of Immunization Managers, IAIM) a rassemblé aujourd’hui près de 150 membres provenant de plus de 70 pays pour examiner comment leurs expériences diverses peuvent guider les efforts réalisés pour améliorer la performance des programmes de vaccination nationaux.

 

La vaccination est l’un des « meilleurs achats » en santé publique, grâce auquel des millions de vies sont sauvées chaque année. Et pourtant, trop souvent, les gérants de la vaccination (les professionnels de la santé publique responsables de gérer les efforts de vaccination de leur pays et de garantir que les vaccins soient administrés à la population) font face à de nouvelles difficultés, et ce, en disposant de ressources limitées. Par conséquent, la mise en valeur et le développement de leurs compétences en matière de gestion et de leadership sont nécessaires pour veiller à ce que leurs programmes réalisent d’excellentes performances. Des programmes de vaccination plus performants peuvent non seulement métamorphoser la santé des communautés, mais également contribuer au renforcement des systèmes de santé et aider les autorités à répondre aux urgences en matière de santé publique. À la lumière de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest et de la réapparition de la polio en Méditerranée orientale, l’importance que revêtent les systèmes de santé robustes ne saurait être sous-estimée. La Conférence inaugurale de l’IAIM est une occasion privilégiée d’encourager le dialogue entre les professionnels de la santé et d’échanger les bonnes pratiques en matière de gestion des programmes de vaccination.

 

« Les dernières décennies ont été marquées par des avancées significatives dans le monde en matière de contrôle et d’élimination des maladies évitables par la vaccination », a expliqué le Dr Jon Andrus, vice-président exécutif du Sabin Vaccine Institute. « Cependant, un enfant sur cinq ne reçoit toujours pas les vaccins les plus élémentaires. Le Plan d’action mondial pour les vaccins, approuvé par l’Assemblée mondiale de la Santé, est une occasion pour les pays et les parties prenantes de s’appuyer sur les progrès récents pour garantir que tous les enfants aient accès aux vaccins élémentaires et aux nouveaux vaccins. »

 

Au cours de cette conférence de deux jours, les membres ont participé à des sessions informationnelles animées par des experts de la vaccination, des tables rondes et des réunions de groupes de travail. Tous les aspects de la conférence visent à encourager le dialogue entre les professionnels de la santé et à partager les bonnes pratiques en matière de gestion des programmes de vaccination. En outre, les membres de l’IAIM ont élu le premier Conseil d’administration de l’association, qui indiquera la voie à suivre et en assurera la direction jusqu’en 2017. Les membres récemment élus du Conseil d’administration, qui représentent toutes les régions du monde, viennent de l’Arménie, de Bahreïn, de la Chine, du Ghana, de la Jamaïque, de la Malaisie, du Népal, d’Afrique du Sud, du Sri Lanka, du Royaume-Uni et des Etats-Unis. Prof. David Salisbury, ancien Responsable du programme national du Programme élargi de vaccination du Royaume-Uni, a été élu en tant que président du Conseil.

 

« Je suis fier d’appartenir à une association qui œuvre à fournir aux gérants de la vaccination les ressources dont ils ont besoin pour faire progresser leurs programmes de vaccination », a déclaré TKTK, président du Conseil d’administration de l’IAIM. « L’IAIM fournit une plateforme cruciale pour l’échange d’informations, avec pour objectif global l’amélioration ou la mise en valeur des qualifications et compétences des gérants de la vaccination en matière de gestion. »
 

Les gérants de la vaccination jouent un rôle capital dans la gestion et l’intégration de chaque élément d’un programme de vaccination réussi : un processus d’approvisionnement rentable et sûr, un financement fiable, une chaîne du froid efficace, un contrôle régulier de l’innocuité et de l’efficacité des vaccins, des systèmes de surveillance efficaces, une communication productive et proactive avec le public, et des agents sanitaires bien formés.

 

« La gestion efficace des programmes est l’un des facteurs déterminants les plus importants pour la réalisation les objectifs de vaccination mondiaux et régionaux », a déclaré Peter Carrasco, directeur du Secrétariat de l’IAIM au Sabin Vaccine Institute. « Trop souvent cependant, les gérants de la vaccination ont reçu une formation insuffisante, n’ont pas accès aux informations dont ils ont besoin et ne bénéficient pas de réseaux de soutien qui leur permettraient de chercher de nouvelles approches quant à la gestion des défis que rencontrent leurs programmes. Cette conférence contribue à répondre à ces besoins, leur permettant de rencontrer leurs homologues d’autres pays, de partager leurs expériences et bonnes pratiques, et de suivre un apprentissage entre pairs. »
 

Avec plus de 225 membres représentant les programmes de vaccination de plus de 100 pays, l’IAIM œuvre à soutenir les gérants de la vaccination et autres professionnels afin d’atteindre les objectifs nationaux, régionaux et internationaux de vaccination en favorisant une gestion des programmes de vaccination de niveau supérieur et tournée vers l’avenir. Ses objectifs sont les suivants : créer un forum pour que les gérants de la vaccination puissent discuter et échanger les bonnes pratiques ; développer et soutenir des réseaux de gérants de la vaccination internationaux et régionaux ; et avoir accès à des opportunités leur permettant de développer leurs capacités techniques et de leadership. L’IAIM bénéficie d’une subvention de cinq ans de la part de la Bill & Melinda Gates Foundation.


Pour en savoir plus sur l’IAIM et comment devenir membre de l’association, veuillez cliquer ici.

 

###


À propos de l’Association internationale des gérants de la vaccination

L’Association internationale des gérants de la vaccination (IAIM) est la première association professionnelle créée pour les gérants de la vaccination. Ayant mis en place un forum pour que les gérants de la vaccination puissent discuter et partager leurs bonnes pratiques, l’IAIM vise à développer et soutenir des réseaux de gérants de la vaccination internationaux et régionaux, et fournir aux gérants de la vaccination des opportunités leur permettant de développer leurs capacités techniques et de leadership. En organisant des réunions internationales et régionales pour ses membres, l’IAIM leur fournit un forum de discussion. L’IAIM offre également la possibilité d’avoir accès à des formations et à des informations et réseaux professionnels de pointe et de partager les bonnes pratiques, les recherches et les formations grâce à des échanges entre pairs et des outils en ligne.

 

À propos du Sabin Vaccine Institute
Le Sabin Vaccine Institute est un organisme à but non lucratif (section 501(c)(3) du code fiscal des États-Unis) réunissant des scientifiques, des chercheurs et des militants, et qui s’efforce de réduire la souffrance humaine inutile causée par les maladies tropicales négligées et évitables par les vaccins. Sabin collabore avec des gouvernements, d’importants organismes publics et privés, ainsi que des établissements universitaires pour apporter des solutions à certains des problèmes de santé les plus répandus dans le monde. Depuis sa fondation en 1993, en l’honneur du promoteur de la vaccination contre la polio par voie orale, le Dr Albert B. Sabin, l’institut est à l’avant-garde des efforts visant à contrôler, traiter et éliminer ces maladies en développant de nouveaux vaccins, en préconisant l’utilisation des vaccins existants et en favorisant un accès plus large à des traitements médicaux abordables. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.sabin.org.

0