De la pénurie à la controverse, le point sur la vaccination en France

Un article de LeMonde.fr
June 6, 2015
Les difficultés d’approvisionnement depuis plusieurs mois de certains vaccins pédiatriques, couplées à des décisions de justice médiatisées et à une pétition relayée par les réseaux sociaux ont relancé le débat sur la vaccination des jeunes enfants en France. Vaccins obligatoires ou recommandés, en pénurie, critiqués… Le point sur une question sensible.
 
Quels vaccins sont obligatoires ou recommandés ?
Pour la population générale, seules trois vaccinations sont obligatoires en France : celles contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP).
A ces obligations vaccinales s’ajoute celle de se prémunir contre la fièvre jaune pour les résidents de Guyane. Les autres vaccins ne sont pas obligatoires, hormis dans certaines situations particulières (par exemple les professionnels de santé ou les services de secours).
L’injection contre le DTP, auparavant réalisée en une fois pour ces seules trois valences, est désormais systématiquement associée à au moins une autre valence, le vaccin simple contre le DTP n’étant plus commercialisé en France depuis 2008. On parle de vaccin :
  • tétravalent (protégeant contre quatre maladies : le DTP et la coqueluche).
  • pentavalent (cinq maladies), qui protège en plus de l’haemophilus influenza de type B, à l’origine de méningites bactériennes
  • hexavalent (six maladies), associant également l’hépatite B. C’est cette dernière combinaison qui est actuellement recommandée par les autorités sanitaires en France, les vaccins tétra et pentavalents étant en rupture de stock.
 
0