La mortalité due à la tuberculose a baissé près de moitié depuis 1990

Un article de OMS
October 28, 2015
La lutte contre la tuberculose porte ses fruits, avec un taux de mortalité annuel à peu près égal à la moitié de ce qu’il était en 1990. Néanmoins, 1,5 million de personnes sont mortes de la tuberculose en 2014 et la plupart de ces décès auraient pu être évités, selon le rapport 2015 de l’Organisation mondiale de la Santé sur la lutte contre la tuberculose dans le monde, Global Tuberculosis Report 2015, publié aujourd’hui à Washington.
 
Pour réduire le fardeau global de la tuberculose, il faut combler les lacunes en matière de détection et de traitement, les déficits de financement et mettre au point de nouveaux outils diagnostiques, de nouveaux médicaments et de nouveaux vaccins, indique le rapport.
 
La plupart des progrès sont intervenus depuis 2000, année de la mise en place des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). En tout, les outils diagnostiques et les traitements efficaces ont permis de sauver 43 millions de vies de 2000 à 2015 selon le rapport, le vingtième de la série d’évaluations annuelles produites par l’OMS.
 
«Le rapport montre que la lutte antituberculeuse a eu un impact énorme en termes de vies sauvées et de patients guéris», se félicite le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’OMS. «Ces progrès sont réconfortants, mais si le monde veut mettre un terme à cette épidémie, il doit renforcer les services et, point crucial, investir dans la recherche.»
 
Dans ces progrès, on note la réalisation de l’OMD demandant, avant 2015, d’avoir maîtrisé la tuberculose et d’inverser la tendance. Le but a été atteint au niveau mondial dans 16 des 22 pays ayant une forte charge de morbidité et totalisant 80% de l’ensemble des cas.
 
Common Vaccine Taxonomy: 
0