PALUDISME : LES PAYS ENDÉMIQUES INVITÉS À ASSEOIR UN SYSTÈME D’INFORMATION EFFICACE

AP Senegal
May 17, 2016
Les pays endémiques au paludisme et ceux où la maladie pourrait réapparaître doivent posséder un système d’information sanitaire efficace pour aider les programmes nationaux de lutte antipaludique a estimé, mardi à Saly-Portudal (Mbour), le directeur de cabinet du ministre de la Santé et de l’Action sociale, le docteur Farba Lamine Sall.
 
"Cela renvoie, a-t-il noté, à un système permettant d’affecter les ressources aux populations les plus touchées et à recenser les carences de la couverture programmatique".
 
"Mais également à détecter les flambées épidémiques et évaluer l’impact des interventions afin de guider toute modification dans l’orientation des programmes", a expliqué Dr Farba Lamine Sall.
 
Il présidait à l’Institut en Santé et Développement (ISED) de Mbour l’ouverture du 1-er cours national de suivi évaluation surveillance du paludisme pour les cadres de la santé.
 
Quelque 25 professionnels de la santé, médecins chef de districts (MCD) et superviseurs de soins de santé primaire (SSP) prennent part à ce cours qui se tiendra jusqu’au 4 juin.
 
"La surveillance du paludisme, 3-ème pilier de la stratégie mondiale de lutte contre le paludisme (2016-2030) est un aspect indispensable de la planification de mise en œuvre des programmes", a précisé le docteur Sall.
 
Common Disease Taxonomy: 
0