Polynésie: Le chikungunya tue une cinquième fois

Un article de 20mitutes.fr
December 12, 2014
35.000, c'est aujourd'hui le nombre de Polynésien touchés par le virus du chikungunya. Un virus qui n'en finit plus de se répandre dans l'archipel, touchant les îles les plus lointaines. A Tahiti, où la population est plus dense, l'épidémie fait des ravages et l'hôpital sature (le précédent bilan officiel, datant du 1er novembre, faisait état de 18.300 cas). 
Cela fait des semaines déjà, que les équipes sanitaires locales ont appelé des renforts. mais ces derniers ne suffisent pas, car, en première ligne, c'est le personnel médical qui chaque jour est la cible de l'Aedes albopictus et souffre donc de forte fièvre et de douleurs articulaires.
 
Syndrome de Guillain-Barré
 
Jeudi, le bureau de veille sanitaire de la Polynésie française a annoncé la mort d'un nourrisson qui avait contracté le virus par sa mère, à l'accouchement. Portant le bilan à cinq décès depuis l'apparition du virus à Tahiti, début octobre. Quatre des patients décédés étaient des personnes âgées déjà affaiblies par d'autres symptômes. 
 
Common Disease Taxonomy: 
0