SIDA ET OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE : UN LIEN INTERDÉPENDANT ET INEXTRICABLE

Un article de ONUSIDA
June 9, 2016
Les efforts pour en finir avec l’épidémie de sida et atteindre les Objectifs de développement durable (ODD) sont étroitement liés et peuvent conduire à une transformation sociale plus large, centrée sur les individus : telle est la conclusion d’une table ronde organisée dans le cadre de la Réunion de haut niveau de l'Assemblée générale des Nations Unies sur la fin du sida, qui a eu lieu à New York, aux États-Unis, du 8 au 10 juin. ‎Intitulée « Le sida dans le cadre des Objectifs de développement durable : s’appuyer sur la fin du sida pour la transformation sociale et le développement durable », cette table ronde s’est tenue le 8 juin.
 
Plusieurs participants ont fait remarquer que les leçons tirées des succès de la riposte au sida au niveau mondial et national jouaient le rôle d’éclaireurs pour l’Agenda 2030 pour le développement durable (Agenda 2030) adopté par les États membres des Nations Unies en 2015. Cette riposte a montré qu’une méthode de travail multisectorielle, avec toute une série de partenaires et en luttant contre les inégalités sociales, économiques et entre hommes et femmes à l’aide d’approches fondées sur les droits, pouvait permettre d’obtenir des avancées aussi bien dans le domaine de la santé que du développement.
 
En définissant une voie d’accélération pour mettre fin au sida, la Stratégie 2016-2021 de l’ONUSIDA reconnaît clairement la nécessité d’ancrer la riposte au VIH dans l’Agenda 2030, en mettant en lumière l’interdépendance entre le VIH et les ODD, depuis l’ODD 1 sur l’éradication de la pauvreté jusqu’à l’ODD 16 sur la promotion de l’avènement de sociétés inclusives et l’ODD 17 pour le renforcement des partenariats.
 
0